Maculinea

azuré serpolet - benoitbaudinAzuré du serpolet
© Benoit Baudin

 

Pourquoi un Plan National d'Actions ?

Parmi les Lépidoptères Rhopalocères, les Maculinea figurent parmi les espèces présentant une biologie très particulière (papillons myrmécophiles). En effet, les chenilles de ce genre ont besoin d’une plante hôte comme toutes les autres espèces de papillon, mais leur développement nécessite également la présence d’une espèce de fourmi hôte ; les chenilles accomplissant la plus grande partie de leur phase ainsi que leur phase nymphale au sein des fourmilières. Ce mode de vie complexe rend ces espèces très vulnérables aux modifications de leur habitat et les Maculinea sont considérés comme menacés sur l’ensemble du territoire national (hormis les territoires d’Outre-Mer où ils ne sont pas présents) ainsi qu’en Europe.

 

Au niveau régional

 En Pays de la Loire, trois taxons font l’objet de mentions historiques.

 Cependant seulement deux espèces possèdent encore des populations viables et des habitatsfonctionnels :

  • Maculinea alcon alcon (Denis et Schiffermüller, 1775) ; l’Azuré des mouillères
  • Maculinea arion (Linnaeus 1758) ; l’Azuré du serpolet
  • Maculinea teleius (Bergsträsser 1779), l’Azuré de la sanguisorbe est noté comme un papillon très rare sur notre territoire. Les premières mentions récentes d’individus remontent aux années 1990 dans le département de Maine-et-Loire sur des habitats aujourd’hui malmenés. Pour l’instant il existe un doute concernant la viabilité de petites populations isolées (Bruno Lambert et Marc Nicolle, communication personnelle).

Ce plan d’actions s’articule autour de trois principaux objectifs :

  • acquérir des données quantitatives et qualitatives sur l’état de conservation des populations ;
  • améliorer l’état de conservation des espèces et de leur habitat ;
  • sensibiliser un large public d’acteurs à leur conservation.

Dans le cadre de la phase opérationnelle, une déclinaison à l’échelle régionale du PNA est prévue sur cinq ans. La DREAL Pays de la Loire a chargé le Conservatoire d’Espaces Naturels de la Sarthe (CEN Sarthe) de rédiger le Plan régional d’actions en faveur des Maculinea. Dans le cadre de la phase opérationnelle, la DREAL Pays-de-la-Loire a chargé le Conservatoire d’Espaces Naturels de la Sarthe (CEN Sarthe) de rédiger la déclinaison de ce PNA en 2013. Dans la perspective d’une mise en oeuvre régionale d’une durée équivalente à celle d’un PNA, les actions présentées ici s’échelonnent jusqu’en 2017.

 

En Mayenne

Seul Maculinea arion (Azuré du Serpolet) est concerné par le PNA (58 observations sur le quart sud-est du département). Maculinea alcon (Azuré des Mouillères) est une espèce disparue. Cette dernière fera l’objet des premières actions dans le cadre de la déclinaison régionale du PNA.

 

 

 

 
mayenne droite

Soutenez l'association en devenant adhérent !

je m'inscris