Glossaire

Plans Nationaux d’Actions (PNA)
Ils visent à définir les actions nécessaires à la conservation et à la restauration des espèces animales et végétales les plus menacées en France sur divers critères, notamment le risque d’extinction, l’inscription sur les listes rouges mondiales ou nationales...

Cet outil de protection de la biodiversité est mis en œuvre depuis une quinzaine d’année par le Ministère de l’Environnement (MEDDTL).

Chaque plan, d’une durée de 5 ans reconductible, comporte systématiquement au moins deux axes de travail :
Etat des connaissances
Mise en œuvre du plan de restauration (stratégie, actions, évaluation financière et planification)

MNE collabore à plusieurs Plans Nationaux d'Actions (PNA) : Chiroptères (Chauves-Souris), Loutre, Odonates (libellule), Maculinea (Papillon de Jour) et Sonneur à ventre jaune.


Plans Régionaux d'Actions (PRA)
Ils peuvent être déclinés généralement sur une durée de 3 ans. Ils sont issus des nationaux ou bien concernent des espèces dont la conservation en région s’avère prioritaire.

Pour la région Pays de la Loire, les PRA Faune (Oiseaux, Mammifères, Amphibiens et Reptiles) sont généralement rédigés par la Coordination LPO Pays de la Loire.

MNE collabore à deux Plans Régionaux d'Actions : Grenouille Rousse et Chouette Chevêche (co-rédigé par  MNE et la LPO Sarthe).

En dehors des Plans Nationaux et Régionaux d'Actions, MNE s'engage aussi dans la protection et la conservation d'autres espèces menacées telles que le Castor d'Europe et participe au PRC du  Lycopode inondé et de la Tulipe sauvage.


Les Plans Régionaux de Conservation (PRC)
Instaurés dans la fin des années 1990 par le Conservatoire Botanique National de Brest, ils ont pour objectif la mise en place de stratégie de conservation d'espèces de flore particulièrement menacées.
Les PRC englobent la région Bretagne et les départements de la Mayenne, de la Loire-Atlantique, du Maine et Loire, de la Vendée, de l'Orne, de la Manche et du Calvados.

Soutenue par la DREAL et la région des Pays de la Loire, 18 espèces de flore font actuellement l'objet d'un Plan Régional de Conservation. Les critères utilisés par le CBN de Brest pour l'éligibilité d'une espèce sont :

- la distribution générale
- le niveau taxonomique
- la rareté régionale
- la régression régionale
- le degré de prise en compte dans des procédures conservatoires déjà existantes
- la connaissance des menaces à l'échelle des stations connues dans la région
- les opportunités d'intervention avec les acteurs

 
mayenne droite

Soutenez l'association en devenant adhérent !

je m'inscris